#252 podcast NoLimitSecu histoire du numérique #2 INFORMATION

Histoire du numérique PODCAST NoLimitSecu © Ledieu-Avocats

L’Histoire du numérique en BD INFORMATION-MESSAGE-SUPPORT ?

PODCAST NoLimitSecu épisode 2

NoLimitSecu ? le podcast francophone hebdomadaire dédié à la cyber-sécurité !!!

Pour savoir comment « on » fait des slides en BD, vous pouvez aller écouter l’épisode 1 de cette saga estivale en podcast + BD qui traite (avec modestie) de l’histoire du numérique, de Néandertal à la LPM 2018 !


Histoire du numérique INFORMATION-MESSAGE-SUPPORT : Néanderthal et Internet, même combat !

Au départ, vous pourriez être surpris(e) par ce parallèle.

Et pourtant !

Lorsque notre homme de Néandertal cherche à transmettre un message à sa tribu, il fait comme vous et moi aujourd’hui avec nos smartphones.

Certes, sa technique de transfert des « messages » est plus artisanale, voire franchement brute de décoffrage…

Car notre Néandertal, tout occupé à assurer sa survie, ne connait pas la notion de « support » de l’information.

Pour ce qui est du transport, on donne à l’époque dans le basique : l’information est transportée avec le messager.

En réalité, message et messager ne font qu’un ! 

l’information est DANS le message / signal

L’information, c’est le contenu, la valeur ajoutée.

Le message contient l’information.

Et le message dématérialisé se transfère dans un signal.

Vous suivez ?

le problème du transport de l’information sans support

« Pas d’homme, pas de problème » (citation attribuée à Staline, ce grand démocrate du XX° siècle).

Il fut un temps ou l’on exécutait les messagers « de mauvais augure »…

ça ne réglait aucun problème mais apparemment, cela soulageait certains princes.

les premiers « messages » sur support

Depuis 50.000 ans, les hommes laissent des messages.

Il y a 50.000 ans, c’était avec des dessins.

langue et écriture

Cela vous paraitrait peut-être idiot à rappeler, mais pour communiquer, c’est pratique de parler la même langue.

Il fallait donc commencer par élaborer des langues.

Puis il fallait inventer les abstractions visuelles pour les représenter de manière durable.

C’est cela, l’écriture !

chiffrer un message ?

La communication permet de transporter (de transmettre) des informations.

Mais peut-être ces informations ne sont pas destinées à être publiques.

Depuis la Grèce antique, les hommes vont « brouiller » leurs messages. Cet art s’appelle le chiffrement, la « cryptographie » pour les scientifiques.

les premiers supports « lourds »

Pour résumer le point, un support « léger », ça se transporte facilement. Mais c’est souvent fragile.

Un support lourd ? Cela permet d’assurer la « durabilité » d’une information.

Mais c’est difficile à manipuler/transporter.

Dans l’univers du numérique, c’est pareil !!!

l’apparition du support « léger »

Le plus pratique, à votre avis, en termes de stockage et de transport :

  • une tablette de marbre gravée  ?
  • une tablette d’argile ?
  • un papyrus ?
  • une carte postale ?

Histoire du numérique en BD INFORMATION-MESSAGE-SUPPORT – la présentation complète est dans le slider ci-dessous !

°°° cherchez bien, il y a une flèche à droite et à gauche du slider ci-dessous (en blanc sur fond blanc… désolé…) qui doivent vous permettre de faire défiler les slides en BD °°°

Merci qui pour les illustrations en BD ? Merci aux éditions Delcourt / Soleil !

Vous voulez en savoir plus sur les bandes dessinées utilisées pour illustrer cette présentation ? Cliquez sur le lien qui vous intéresse !!!

« Arctica » 11 tomes par Pecqueur et Kovacevic © éditions Delcourt

« La nef des Fous » 11 tomes par Turf © éditions Delcourt

« Odin » 2 tome par Jarry et Seure-Le Bihan © éditions Soleil

« Le Crépuscule des Dieux » 9 tome par Jarry et Djief © éditions Soleil

« Les 5 Terres » 7 tomes (au 11 janvier 2022) par Lewelyn et Lereculey © éditions Delcourt

« Carmen mc Callum » premier cycle (tome 1 par Duval Vatine Blanchard et Gess et tomes 2 et 3 par Duval et Gess) © éditions Delcourt  

« Olympus Mons » premier cycle en 6 tomes par Bec et Raffaele © éditions Soleil

« Au-delà des merveilles » 2 tomes par Yohann « Wyllow » Puaud © éditions Clair de Lune (2 tomes re-colorisés et ré-édités en 2021)

« Souvenirs de la Grande Armée » 4 tomes par Dufranne et Alexander © éditions Delcourt

« Excalibur-Chroniques » 5 tomes par Istin et Brion © éditions Soleil

« lE dERNIER tROYEN » 6 tomes par Mangin et Démarez © éditions Soleil

« Horologiom » 7 tomes par Stéphane Lebeault © éditions Delcourt

« Badlands » 3 tomes par Corbeyran et Kowalski © éditions Soleil

« L’Oeil de la Nuit » 3 tomes par Lehman et Gess © éditions Delcourt

Derniers articles