service d’horodatage [ANSSI référentiel RGS v2]

service d’horodatage [ANSSI Référentiel « RGS » du 13 juin 2014 (politique d’horodatage type)] :

ensemble des prestations nécessaires à la génération et à la gestion de contremarques de temps.

—> voir « contremarques de temps »

Partagez sur

Il est difficile, pour les juristes comme pour les professionnel(le)s du numérique et de la sécurité des systèmes d’information de s’y retrouver dans le maquis des définitions légales, en vigueur ou à venir. Le dictionnaire LEGAL que nous vous proposons inclut les définitions des projets de Règlement et de Directive UE (très nombreuses mais pas toujours pertinentes…) et certaines définitions propres au droit français. Lorsque nos lois sont muettes, nous vous proposerons des définitions issues de notre pratique contractuelle.

Tapez un mot clé, un numéro de Directive/Règlement UE ou cherchez par ordre alphabétique : vous devriez trouver une définition légale.

Et à partir d’une définition, cliquez sur le lien qui vous est proposé pour accéder au texte légal qui vous intéresse.

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
Generic selectors
Exact matches only
Cherchez dans le titre
Cherchez dans le contenu
Post Type Selectors

potentiel d’attaque [ANSSI Référentiel PVID du 1er mars 2021 (Prestataire de Vérification d’Identité à Distance)] :

mesure de l’effort à fournir pour attaquer un service de vérification d’identité à distance, exprimée en termes d’expertise, de ressources et de motivation d’un attaquant. L’annexe B.4 du document [CC_CEM] fournit des indications relatives au calcul d’un potentiel d’attaque élevé (« high ») ou modéré (« moderate »).

Partagez sur

Modes de chiffrement [Guide de sélection d’algorithmes cryptographiques – ANSSI – 8 mars 2021] :

les modes de chiffrement sont des schémas contenant une fonction de chiffrement, qui transforme un message clair en un message chiffré à l’aide d’une clé secrète, et une fonction de déchiffrement qui permet de retrouver le message clair à partir du message chiffré et de la clé. Ils sont fondés sur un algorithme de chiffrement par bloc. Il existe plusieurs notions de sécurité pour ces mécanismes. Informellement, il doit être difficile de distinguer les chiffrés de chaînes aléatoires.

Partagez sur