service de communications électroniques [Directive CCEE 2018]

service de communications électroniques [Directive CCEE n°2018/1972 du 11 décembre 2018] :

le service fourni normalement contre rémunération via des réseaux de communications électroniques qui, à l’exception des services consistant à fournir des contenus transmis à l’aide de réseaux et de services de communications électroniques ou à exercer une responsabilité éditoriale sur ces contenus, comprend les types de services suivants :

a) un «service d’accès à l’internet» défini à l’article 2, deuxième alinéa, point 2, du règlement (UE) 2015/2120 ;

b) un service de communications interpersonnelles ; et

c) des services consistant entièrement ou principalement en la transmission de signaux tels que les services de transmission utilisés pour la fourniture de services de machine à machine et pour la radiodiffusion.

Partagez sur

Il est difficile, pour les juristes comme pour les professionnel(le)s du numérique et de la sécurité des systèmes d’information de s’y retrouver dans le maquis des définitions légales, en vigueur ou à venir. Le dictionnaire LEGAL que nous vous proposons inclut les définitions des projets de Règlement et de Directive UE (très nombreuses mais pas toujours pertinentes…) et certaines définitions propres au droit français. Lorsque nos lois sont muettes, nous vous proposerons des définitions issues de notre pratique contractuelle.

Tapez un mot clé, un numéro de Directive/Règlement UE ou cherchez par ordre alphabétique : vous devriez trouver une définition légale.

Et à partir d’une définition, cliquez sur le lien qui vous est proposé pour accéder au texte légal qui vous intéresse.

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
Generic selectors
Exact matches only
Cherchez dans le titre
Cherchez dans le contenu
Post Type Selectors

réseau [de communications électroniques] [PROJET de Directive NIS2 du 16 décembre 2020 (Network Information Security)] :

a) un réseau de communications électroniques au sens de l’article 2, point 1), du règlement (UE) 2018/1972.

—>Définition à jour à la date du 11 décembre 2018<—

Partagez sur

système d’information [PROJET de Directive NIS2 du 16 décembre 2020 (Network Information Security] :

(b) tout dispositif ou tout ensemble de dispositifs interconnectés ou apparentés, dont un ou plusieurs éléments assurent, en exécution d’un programme, un traitement automatisé de données numériques; ou

(c) les données numériques stockées, traitées, récupérées ou transmises par les éléments visés aux points a) et b) en vue de leur fonctionnement, utilisation, protection et maintenance.

—> remarque : définition strictement identique à celle figurant dans la Directive NIS 2016 <—

Partagez sur

incident [Directive UE NIS (Network Information Security) 2016/1148 du 6 juillet 2016] :

tout événement ayant un impact négatif réel sur la sécurité des réseaux et des systèmes d’information.

—> voir définition de « réseau » et de « système d’information » de la Directive NIS et du projet de directive NIS2

Partagez sur

clause pénale [Cour de cassation Chambre civile 20 décembre 2006] :

immeuble en l’état futur d’achèvement … délai [contractuel de livraison] pas… respecté… indemnités de retard prévues par le contrat ;

… la preuve n’était pas rapportée que le retard … dans la livraison … ait causé un préjudice… ;

… la clause pénale, sanction du manquement d’une partie à ses obligations, s’applique du seul fait de cette inexécution.

Partagez sur

administrateur [ANSSI Référentiel « PAMS » du 10 avril 2020 (Prestataires d’administration et de maintenance sécurisées)] :

personne physique disposant de droits privilégiés sur un système d’information, chargée des actions d’administration ou de maintenance sur celui-ci, responsable d’un ou plusieurs domaines techniques.

 

Partagez sur