#361 blockchain et token expliqués au MBA finance IHFI-IFG [1/4]

MBA finance BLOCKCHAIN TOKEN #INTRO © ledieu-avocats technique droit numérique blog en BD 2021

Pour les professionnel(le)s qui se forment en 2021/2022 à l’usage par l’industrie de la finance, des blockchains, il est indispensable de faire un point complet sur les aspects techniques et juridiques des protocoles blockchain d’une parte, et des tokens d’autre part. 

Premier d’une série de 4 épisodes pour comprendre ce que sont les protocoles blockchain, à quoi ça sert, et quel est l’intérêt d’utiliser un protocole blockchain, plutôt qu’un protocole informatique traditionnel centralisé. 

Nous avons, ce 30 novembre 2021, en distantiel, 3 heures devant nous ? Nous allons bien les remplir (comme disait Napoléon*).

* « La nature est un grand vide qu’il convient de bien remplir« 

blockchain et token expliqués au MBA finance IHFI-IFG : l'intro (en image)

blockchain et token expliqués au MBA finance IHFI-IFG : information ? message ? signal ? donnée (numérique) ? 

Pour bien comprendre « blockchain : qu’est ce que c’est ? comment ça marche ?« , il faut commencer par le commencement. 

Une information ? Un message ? Un signal ? Une donnée (numérique) ? 

Pour être certain d’utiliser les bons termes, et d’appliquer les nombreuses législations applicables aux protocoles blockchain, petite révision ( en bande dessinée) dans le slider ci-dessous.

Et pour celles et ceux qui souhaiteraient creuser cet aspect des choses en vidéo+BD, c’est ici qu’il faut cliquer.

blockchain et token expliqués au MBA finance IHFI-IFG : blockchain, qu'est-ce que c'est ?

Pour vous qui êtes déjà certainement très informé(e)s sur ce que sont les blockchains, je suis au regret de devoir vous rappeler que cryptomonnaie et blockchain sont certes intimement liées, mais constituent deux éléments tout à fait différents et parfaitement dissociables.

Sur ce point également, nous allons d’abord nous intéresser à la réalité technique de ce que sont les « protocoles » blockchain. 

Il est en effet nécessaire de comprendre techniquement « comment ça marche » avant de nous intéresser en détail « à quoi ça sert« . 

Car les protocoles blockchain, aujourd’hui, sont principalement utilisés à des fins de traçabilité d’informations et de certification

blockchain et token expliqués au MBA finance IHFI-IFG : identification vs. authentification ?

Puisqu’il s’agit de s’intéresser à un certain nombre de concepts purement numériques, voyons dans le slider ci-dessous les notions essentielles « d’identification » et « d’authentification »

Pour le résumer simplement, l’identification correspond à la vérification de l’identité d’une personne physique (l’adéquation entre des documents officiels d’identité et la personne qui les détient).

L’authentification est un concept purement informatique, destiné à vérifier la légitimité du droit d’accès d’un terminal (ordinateur, tablette, smartphone, etc.) à un système d’information

blockchain et token expliqués au MBA finance IHFI-IFG : chiffrement symétrique, chiffrement asymétrique (à clé privée et clé publique) et hachage cryptographique

A ce stade de la compréhension des protocoles blockchain, nous allons commencer à faire du droit.

Qui dit « authentification« , « confidentialité » et « contrôle d’intégrité », dit nécessairement « cryptographie ».

Nous allons donc survoler ce que sont, techniquement, le chiffrement symétrique, le chiffrement asymétrique (à clé privée et clé publique) et le hachage cryptographique. 

Il est illusoire de vouloir travailler dans l’univers de la blockchain sans maîtriser les éléments de base de la cryptologie. 

Rassurez-vous, je ne suis pas ingénieur de formation, et j’ai réussi à tout comprendre.

Je vais faire en sorte que vous y arriviez, vous aussi, grâce aux slides (en BD) que vous retrouverez  dans le slider ci-dessous. 

blockchain et token expliqués au MBA finance IHFI-IFG : le droit français du chiffrement pour les futur(e)s spécialistes

Maintenant que vous maîtrisez les concepts de base de la cryptologie (surtout de la cryptographie), il est nécessaire de nous intéresser à la loi française qui régit l’usage, la fourniture, l’importation, le transfert (intra UE) et l’exportation (hors UE) des moyens et des prestations de chiffrement. 

Bienvenue dans la loi pour la confiance dans l’économie numérique, qui régit depuis le 21 juin 2004 le droit (français) du chiffrement.

N’oubliez pas d’aller également lire le décret n°2007-663 du 2 mai 2007 qui vient compléter ce dispositif légal, en vigueur  à l’heure où j’écris ces quelques lignes. 

Nous tirerons ensemble la conclusion que ce dispositif légal, qui s’applique à tout prestataire de services ou à tout fournisseur de moyens de chiffrement situé sur le territoire de la République française, n’est pas franchement adapté à l’utilisation des protocoles blockchain que l’on rencontre aujourd’hui.

Dans l’épisode 2 de ce séminaire, nous commencerons à voir les cas d’usage, actuels ou futurs, de certains protocoles blockchain. Nous aborderons à cette occasion les premiers problèmes juridiques…

Le générique des BD ayant servi d'illustration à cette présentation (merci aux Editions Delcourt / Soleil !)

Derniers articles